IndexNikâh : Le site de rencontres qui sait ce qu’il veut

Il fait partie des premiers sites à avoir proposé aux musulmans de trouver leur âme sœur dans le respect des règles de l’Islam.

Orienté vers les rencontres sérieuses entre personnes croyantes, il se définit comme un « site de rencontre matrimonial musulman », ce qui laisse supposer qu’il est séreux et tourné vers la religion.

Mais est-ce le cas ? Est-ce le site de référence des musulmans en quête d’une personne qui partage leur ferveur et leurs convictions ?

A-t-il su s’adapter face à la concurrence ou est-il aujourd’hui dépassé ? Quelles personnes trouve-t-on sur le site ? Combien coûte-t-il ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

indexnikah logo

IndexNikâh, un site qui va à l’essentiel

Quand il est lancé en 2003, tout est déjà dans son nom (« nikâh » signifie « mariage » en arabe). IndexNikâh se veut le site qui facilite les rencontres entre musulmans (et uniquement entre musulmans) afin de se marier et de fonder une famille, selon les préceptes de l’Islam.

D’une sobriété à la limite de l’austérité, très basique et sans fioritures, IndexNikâh propose les outils essentiels pour communiquer et faire des rencontres. Point positif, en contrepartie de sa simplicité, le site est très facile à utiliser, quel que soit son âge ou son niveau de compétence en informatique.

On pourrait penser que la religion est très présente sur le site mais ce n’est pas le cas. Hormis un paragraphe consacré au mariage dans les CGU, il n’y a pas l’ombre d’une citation du Coran ni même d’un critère de recherche en relation avec l’Islam. IndexNikâh est présent dans 13 pays (France, Algérie, Tunisie, Maroc, Allemagne, Italie, Angleterre, Belgique, Espagne, Suisse, Luxembourg, Pays-Bas, Canada), et il est accessible sur mobile et tablette.

On peut donc l’utiliser très facilement à tout moment, bien qu’il n’y ait pas d’application mobile. Le site ne s’embarrassant pas de détails, il est difficile de trouver des données chiffrées le concernant, car il ne communique pas sur le sujet.

Les utilisateurs potentiels qui envisagent de s’y inscrire ne disposent donc d’aucune statistique irréfutable pour s’orienter dans leur choix. C’est regrettable, car on sait combien les internautes sont attentifs au nombre de membres et à la parité hommes/femmes par exemple, qui sont effectivement des données importantes à l’heure de choisir un site de rencontres.

En ce qui concerne le support client, on dispose d’une FAQ, assez basique elle aussi, et on peut joindre l’équipe de modération via un formulaire de contact dans la rubrique « Nous contacter ». On nous promet une réponse dans les 24 heures

Cette équipe de modération vérifie les profils et les photos mais, sans être incompétente, elle ne semble pas non plus très stricte, et on se doit de dire qu’on trouve sur le site quelques faux profils, des personnes irrespectueuses et un grand nombre de profils sans photo. Tout cela explique certainement qu’IndexNikâh soit passé loin derrière certains concurrents en termes de trafic.

IndexNikâh, en quelques chiffres

Qui sont les membres de IndexNikah.com ?

Le site est censé être exclusivement réservé aux musulmans célibataires, divorcés ou veufs qui recherchent une personne partageant leurs valeurs religieuses pour faire ou pour refaire leur vie. 

En réalité, malgré le travail de la modération, on y trouve aussi des non musulmans et des personnes en quête d’aventures sans lendemain. Cela suppose que les membres qui veulent une relation durable avec un(e) musulman(e) doivent faire un tri entre les profils, mais qu’on se rassure, il y a une majorité de personnes qui sont là pour trouver l’amour.

Les membres se trouvent au Maghreb et dans une dizaine de pays européens, dont la France. L’âge moyen est de 35 ans, il y a donc de nombreuses personnes qui ont déjà été mariées voire qui ont des enfants.

Par conséquent, la communauté est majoritairement mature, sérieuse et courtoise, bien qu’on puisse y trouver aussi quelques faux profils et des membres peu respectueux qu’il faut bien sûr signaler à la modération. Celles et ceux qui cherchent une relation sérieuse se montrent motivés et actifs, et le taux de réponse est plutôt bon.

indexnikah logo

IndexNikah : Les abonnements et les Tarifs

Contrairement à la plupart des sites de rencontres, l’inscription n’est pas gratuite sur indexNikâh, mais, fait inhabituel, on peut faire des recherches et consulter les profils avant de s’inscrire. Il suffit d’aller sur la page d’accueil du site (qui fonctionne comme une page de profil) et on a accès à l’ensemble des membres et à leur fiche.

On peut également faire une recherche par géolocalisation ou par critères (on peut utiliser les onglets « Accueil » et « Recherche » en haut de la page).

En revanche si on veut pouvoir communiquer avec les membres, il faut s’inscrire. Les moyens de paiement dépendent du pays dans lequel on se trouve.

En France, on peut payer par SMS+, Audiotel ou via son fournisseur d’accès internet (Bouygues, Free, Orange et SFR). Si on règle son inscription par SMS+, 3 mois coûteront 3 euros (+ prix d’un appel), par Audiotel ce sera 2,50 euros (+ prix d’un appel) et via un fournisseur d’accès internet 3 euros.

Pendant cette période de 3 mois on aura accès à toutes les fonctionnalités et on pourra communiquer en illimité avec tous les membres. Passé ce délai, pour pouvoir continuer à profiter des fonctionnalités, il faut prendre un abonnement. Il n’y a qu’une seule formule proposée :

Les tarifs sont parmi les moins chers du marché. Il n’y a pas de renouvellement automatique, ou plutôt c’est l’utilisateur qui choisit de l’activer. Quand son abonnement arrive à son terme, il peut le renouveler via un lien sur sa page de profil.

IndexNikah.com : Comment ça marche ?

L’inscription se fait sur la page d’accueil du site, en cliquant sur le bouton « Inscription » en haut de la page. S’affichent alors les 3 étapes de l’inscription, la première consistant à cliquer sur le drapeau de notre pays pour faire apparaître les moyens de paiement possibles ainsi que leurs coûts respectifs.

Quel que soit le moyen choisi, un code d’accès nous est attribué (2ème étape), qu’il faudra reporter dans le champ prévu à cet effet et valider (3ème étape). Ce code a une durée de validité de 48 heures

Une fois inscrit, on peut compléter son profil. Si en général ils sont assez détaillés, ici ils sont plutôt sommaires. On va commencer par donner quelques informations sur soi : indiquer si on est un homme ou une femme, son âge, des détails physiques comme sa taille et son poids, sa localisation par région et ville ou code postal, sa recherche (pour mariage ou pour correspondre).

Comme on l’a dit, on ne nous demande aucun renseignement portant sur la religion (pratiquant ou pas, pratiques vestimentaires et alimentaires, etc.), ce qui est assez surprenant.

On décrit ensuite sa « Situation actuelle », qui est une courte présentation. C’est là qu’on va parler de sa profession, de sa situation familiale (célibataire, divorcé, veuf, avec enfants ou pas), de ses principaux traits de caractère et de ses passions. L’espace est restreint, et on ne peut pas donner de détails ni s’étendre sur ses hobbies ou sa personnalité par exemple. 

indexnikah inscriptionindexnikah membre

Puis on rédige la partie « Mon annonce », où il y a un peu plus de place. C’est là qu’on va ajouter les détails qu’on n’aura pas pu écrire dans la rubrique précédente (et notamment ceux relatifs à la foi), et qu’on va préciser sa recherche. 

On peut écrire tout ce qu’on juge important chez sa future « moitié » : pratique de la religion, principaux traits de caractère, port du voile ou pas pour les femmes, etc. On va aussi pouvoir télécharger sa photo de profil, et ça c’est un vrai problème sur le site. Sur 2218 profils féminins, seuls 107 ont une photo.

Chez les hommes il y en a un peu plus, mais ce n’est pas non plus mirobolant. Une fois que le profil est complété, on va pouvoir commencer à effectuer des recherches. Le site propose plusieurs méthodes pour cela.

Sur la page d’accueil/profil d’IndexNikâh, on a directement accès aux profils les plus récents : certains sont d’ailleurs en cours de validation et on ne peut pas lire leur situation actuelle ni leur annonce.

Pour les autres, il suffit de cliquer dessus et le profil complet s’affiche. Les profils, comme on l’a dit, sont assez minimalistes : à droite se trouve la photo (enfin, quand il y en a une), en haut on a le « titre » (pseudo, âge et région ou pays), au-dessous on a quelques informations comme homme ou femme, l’âge, la localisation, la taille, le poids, la recherche (mariage ou correspondre) et le temps écoulé depuis la dernière connexion.

Au-dessous encore se trouvent des boutons pour interagir avec la personne : lui envoyer un message, l’ajouter aux favoris ou la bloquer. Le dernier bouton « Retour » permet de revenir à la page d’accueil.

On peut donc faire une recherche en consultant cette liste de nouveaux membres. On peut aussi, toujours dans l’onglet « Accueil », faire une recherche à partir du genre, de l’âge et du lieu. On peut aussi demander à ne voir dans les résultats que les profils avec photo.

Enfin, on a accès aux listes des membres femmes et hommes classés par tranche d’âge (18-25 ans, 26-35 ans, 36-45 ans, plus de 45 ans). 

Voici quelques petits conseils utiles pour faire de belles rencontres sur ​IndexNikâh

Si on veut affiner sa recherche au maximum, on peut cliquer sur l’onglet « Recherche », et là on a accès à beaucoup plus de critères : par pseudo ou numéro d’utilisateur, par pays, par régions pour la France (y compris les DOM-TOM), en fonction des connexions les plus récentes ou par d’autres encore.

On peut définir l’âge de la personne recherchée, sa taille, son poids (pour ces trois critères on indique une fourchette), si c’est pour se marier ou pour correspondre, le lieu (région ou pays). On peut aussi filtrer les résultats (« uniquement les profils avec photo »). Quand on a trouvé un ou plusieurs profils qui semblent correspondre à notre recherche, on peut entrer en contact par message (si la personne n’est pas en ligne à ce moment-là, elle sera avertie par une alerte).

Si elle est en ligne, on peut l’inviter à une session tchat (onglet « Chatroom »). Une fois qu’on a fait connaissance et qu’on se sent plus à l’aise, on peut passer à la webcam. À noter au passage que le chatroom est assez fréquenté et qu’on peut y discuter facilement avec les membres. Dans l’onglet « Favoris » on va trouver notre propre liste, mais aussi les membres qui nous ont ajouté à la leur. Il suffit de cliquer sur le lien « Votre profil est sélectionné comme favori par ».

Cela permet de contacter directement ces personnes en sachant déjà que notre profil leur convient, c’est donc plus confortable. D’autre part, c’est un bon moyen de prendre connaissance de notre indice de popularité sur le site. Sur la page de profil, on trouve aussi les onglets « Messagerie », avec l’historique des messages reçus et envoyés (ils sont effacés au bout de 30 jours), « Liste noire » qui nous permet de bloquer et de signaler un faux profil ou un membre indélicat, et « Profil » qui donne accès aux outils de gestion de son compte. Tout est là, et comme on l’a dit, il n’y a aucune fioriture ni rien de superflu.

Sur IndexNikâh, on va à l’essentiel avec des fonctionnalités qui, rappelons-le, ont fait depuis longtemps les preuves de leur efficacité et sont utilisées par la plupart des sites de rencontres. La page de profil est claire, les onglets regroupés et bien visibles, et la navigation est fluide, sans attente entre les pages.

Le site est très facile à utiliser, mais on peut regretter que l’interface soit vieillotte, avec des couleurs assez ternes, et que la page de profil ne s’affiche pas en grand écran. On regrette aussi qu’il n’y ait pas plus de photos (on a juste 4 petites photos de membres qui s’affichent de façon aléatoire sur l’accueil). Ceci dit, ce n’est sans doute pas le plus important à partir du moment où le site se révèle efficace pour faciliter les rencontres. 

De ce point de vue, tout est là, et tout le monde doit pouvoir trouver son bonheur sur le site, à condition de ne pas attacher d’importance aux photos, qui sont quasi inexistantes. La parité est pratiquement de l’ordre du 50/50 sur le site (il y a un peu plus d’hommes que de femmes).

Néanmoins, voici quelques conseils pour que tout se passe pour le mieux sur le site quand on est un homme. Il faut commencer par bien compléter son profil, et être le plus précis possible dans les rubriques « Situation actuelle » et « Annonce », quitte à prendre un peu de temps pour le faire. Il faut essayer de se définir et de définir sa recherche en quelques mots

Pas simple, mais comme les profils sont assez succints, c’est indispensable, ne serait-ce que pour ne pas perdre de temps avec des profils qui ne conviennent pas. Ensuite, il faut mettre une photo, c’est vraiment le minimum. De plus, un profil sans photo est toujours suspect : on se dit que c’est un faux profil ou que la personne doit vraiment être laide pour ne pas oser montrer son visage.

Avouons que dans tous les cas ce n’est pas engageant. Il est préférable de contacter plusieurs profils dans un premier temps, afin de ne pas attendre en vain si la personne ne répond pas ou tarde à répondre. Les femmes sont toujours très sollicitées, alors un peu de patience est de mise. Et si on n’a pas de réponse (mais le taux est bon sur le site), il ne faut pas en prendre ombrage ni se décourager. Avec plusieurs milliers de profils et un peu de persévérance, on doit pouvoir trouver celui ou celle qui nous correspond.

En revanche, il faut jouer le jeu et ne contacter que les personnes qui recherchent la même chose que nous. Il y a peu de chances pour qu’une femme inscrite sur le site pour y trouver l’amour soit intéressée par une relation d’un soir. Pendant les conversations, toujours rester poli et respectueux. Ne pas parler sans cesse de soi mais s’intéresser à l’autre personne et, surtout, la séduire.

Sur un site ou dans la vie réelle, ce sont les mêmes règles qui ont cours. Enfin, ne pas perdre de vue que toutes les femmes musulmanes n’ont pas reçu la même éducation : certaines se montreront plus réservées que d’autres. Il faut bien sûr respecter cela et prendre le temps de faire connaissance pour les mettre en confiance.

Résilier son abonnement à IndexNikah

Là encore, le site brille par sa simplicité, puisqu’il suffit de ne pas renouveler son abonnement pour qu’il prenne fin automatiquement.

En revanche, si on veut se désinscrire, il faut aller sur sa page de profil et cliquer sur le lien dédié (onglet « Profil »). On suit ensuite les instructions, c’est simple et rapide.

IndexNikah.com : arnaque ? Les critiques récurrentes…

On lui reproche une interface vieillotte et peu attrayante, ce qui est vrai, il faut bien le reconnaître. Des utilisateurs se plaignent de la formule unique d’abonnement. À tort ou à raison, le site considère qu’il faut 6 mois pour trouver son âme sœur.

Ceci dit, le prix est très modique comparé à d’autres sites de recherche, notamment les 3 premiers mois. Quelques faux profils circulent, comme partout. Le mieux à faire est de les ignorer ou de les bloquer et de les signaler à la modération.

Même chose avec les demandes de plans sexe et les membres non musulmans insultants, mais on conçoit que ce soit très agaçant. Enfin, on souligne le nombre effarant de profils sans photos. Les hommes jouent un peu plus le jeu que les femmes, mais dans l’ensemble il y a très peu de profils avec photo.

La modération a un rôle à jouer pour changer cela, car cela nuit à la qualité des profils et des recherches, et donc en fin de compte à l’efficacité du site. IndexNikâh n’est pas une arnaque, mais la modération doit se montrer plus attentive et plus stricte, sinon les membres finissent par s’inscrire ailleurs.

Bilan Complet de notre test de IndexNikâh

Avantages

Inconvénients

indexnikah logo

NOTE DE LA RÉDACTION

9.​6/10

IndexNikâh est un site ancien qui n’a pas su évoluer et qui ne communique pas, alors que les internautes accordent beaucoup d’importance aux chiffres. De plus, malgré des fonctionnalités simples mais efficaces, il est vieillot et s’est fait distancer en termes de trafic par une concurrence plus moderne.

Les services sont basiques mais de qualité ; cependant, on remarque un certain nombre de soucis. La modération doit se montrer plus stricte, car les faux profils, les non musulmans dont certains sont irrespectueux, les recherches de plans sexe et la multitude de profils sans photo donnent une impression de laisser-aller, peuvent créer une ambiance tendue et expliquer, au moins en partie, que les membres finissent par quitter le site.

Ajoutons à cela que contrairement à la plupart de ses concurrents, on n’y trouve aucune présence de l’Islam en dehors des annonces des membres. Les plus pieux ont certainement du mal à s’y retrouver et préfèrent sans doute s’inscrire sur des sites concurrents qui les représentent mieux.

IndexNikâh possède des atouts indéniables : avec un « coup de jeune », un peu plus de communication et un bon « nettoyage » de la base, le site pourrait regagner de l’audience.

J'étais comme vous, à la recherche de l'amour. J'ai testé des dizaines de sites de rencontres avant de trouver ma partenaire de vie. J'ai créé ce site pour vous donner mon avis et vous éviter les déconvenues.